Subaru Passion Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Instabilité de l'AVCS et perte de puissance.
Auteur Message
Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Bonjour

J'ai depuis quelque temps des soucis avec mon foz 2.0 atmo de 2007. Je précise : un EJ204, pas d'installation gpl, du pur jus essence made in Subaru.

Dans certains cas, notamment à froid, tout va bien. Puis, moteur chaud, j'ai l'impression d'avoir deux moteurs :
- En dessous de 3500 t/mn, un flat de 2cv des années 60 avec 20 cv
- En dessus de 3500 t/mn le moteur subaru avec 158 cv.

Le premier est désespérant, surtout avec une boite auto : si j'appuie sur le champignon, la boite rétrograde, le régime monte et la voiture bondit comme un pur sang. Dès que je relache le pied, par exemple pour ne pas emboutir la voiture qui est devant moi, la boite monte un rapport et je me retrouve au volant de la 2cv !

Pensant à un problème de bobine, j'ai changé les quatre, constaté que les bougies (irridium) étaient encore en bon état, les ai remis à 0.7 mm d'écartement, j'ai roulé, et hop... ma sub spéciale 2cv est revenue après une vingtaine de km : apparemment, le temps que le calculateur, qui s'était remis à zéro pendant le changement de bobines et de bougies, se réadapte et se trouve en condition d'apparition du défaut.

J'ai passé la moitié de la nuit à surfer sur les forums Subaru. Ici, de nombreux posts parlent de problèmes similaires. Sur les forums anglais ou youtube, plus de détails. Les discussions montrent que de nombreuses hypothèses ont été envisagées sans succès : allumage (comme moi), vanne EGR encrassée, vannes-clapets de l'injection d'air secondaire encrassées, papillon encrassé, capteur de position de papillon, capteur de débit d'air, capteur de cliquetis, filtre à essence ou filtre à air colmaté. C'est une constante qu'après de telles interventions, le moteur se remet à marcher normalement pendant un temps plus ou moins long (des semaines pour certains) puis que le défaut revient.

Les discussions en anglais sont plus nombreuses chez nos voisins britanniques et en Australie... bizarre... en fait cela pourrait être lié au fait que peu ou aucun véhicule n'utilise le EJ204 aux Etats-Unis : pays où les forums sont en général très fréquentés.

Et puis, sur un forum australien, je trouve un lien vers un forum de hackers de calculateur auto (romraider.com) et là, un russe (oui, un russe) donne une explication qui me parait très convaincante. Je vous la livre.

Sur le EJ204 de mon foz, Subaru utilise un système AVCS : active valve control system. Le calculateur est muni d'une sortie qui commande une (ou deux ?) électrovannes sur le circuit d'huile moteur sous pression. L'huile est ainsi envoyée par des joints tournants dans les poulies qui entrainent les arbres à came d'admission : sur nos flats, il y en a une de chaque coté du moteur. Ces poulies sont des sortes de vérins hydrauliques (tournants bien sur) qui ont environ 50° de course. Le calculateur peut ainsi introduire un calage variable sur les soupapes d'admission. Au ralenti ou à un régime supérieur à 3500 t/mn, le système est calé en butée et tout se passe bien, comme si on avait un moteur sans avcs. En charge (quand on accélère), en dessous de 3500 t/mn, le calage est variable, en fonction de la quantité d'huile que l'électrovanne a envoyé dans les poulies. Cette quantité est contrôlée en permance par le calculateur moteur, notamment grâce à un capteur de position des arbres d'admission, situé parait-il à l'arrière de chaque culasse.

On peut ainsi optimiser le "croisement" des soupapes entre l'admission et l'échappement, optimiser le fonctionnement thermodynamique du moteur, etc... je n'irai pas plus loin, il faudrait être ingé dans un bureau d'études moteur pour décrire exactement les avantages d'un tel système. Ce que je peux dire, en tant qu'ingé ayant bossé dans la robotique dans une vie antérieure, est qu'une boucle d'asservissement de position à commande hydraulique est un dispositif délicat, qui nécessite une surveillance régulière de la qualité et de la propreté de l'huile. Et gare aux bulles d'air quant il y en a : rien de tel pour qu'un robot soit pris de tremblements de parkinsonien qui sont en général peu propices à la qualité des tâches qu'on lui demande d'accomplir.

Notre ami russe dit donc que, lorsque le moteur commence à ressentir les effets de l'usure, soit après 100 mkm, ce système se met à déconner. D'après lui, des instabilités arrivent et la boucle de régulation de calage de l'avcs entre en instabilité. Les poulies-vérins se mettent alors à jouer des castagnettes, ce qui se traduit par un bruit peu sympathique du moteur (ronflement bizarre) et, pire, les vibrations (chocs lorsque le vérin dans chaque poulie arrive en butée) se transmettent aux culasses, et sont captées par le capteur de cliquetis, qui croit que le moteur cliquette parce qu'il y a trop d'avance. Donc le calculateur met du retard à l'allumage, ce qui ne change rien au problème (voire l'empire), met encore du retard, jusqu'à ce que... je vous laisse imaginer la suite. D'après notre russe, certaines versions du logiciel sont boguées et l'angle d'avance à l'allumage (sur 8 bits) déborde, ce qui fait qu'on arrive à un fonctionnement complètement incohérent.

Il semblerait que Subaru soit conscient du problème. Ils ont développé une version du logiciel du calculateur dit "pack hesitation", d'après le nom donné au défaut constaté. Les forumeurs qui ont installé cette version disent que ça a réglé temporairement leur problème, mais qu'après quelque temps ou centaines de km le défaut est revenu. Donc Subaru n'aurait fait que modifier légèrement des paramètres de réglage de la boucle d'asservissement, sans traiter le défaut de manière systémique. Les concessionnaires anglais ont reçu parait-il une note disant que, dans le cas où ce défaut est signalé, il faut vérifier que le client a bien l'huile préconisée, soit de la 5w30 : des grades supérieurs, moins fluides, pourraient en effet entrainer des retards dans la commande entre les électrovannes et les poulies, susceptibles d'amener l'instabilité.

Quoi qu'il en soit, à moins de changer drastiquement la programmation de la boucle logicielle d'asservissement qui commande l'avcs, les moteur concernés sont semble t'il condamnés à ne pas dépasser un certain kilométrage. Notre ami russe soutient qu'il s'agit là d'une volonté d'obsolescence programmée. Je penche plutôt pour la constatation par le fabricant d'un comportement fautif d'un ensemble logiciel-électronique-hydraulique-mécanique et qu'ils n'ont pas voulu mettre les moyens nécessaires pour corriger le problème : politique de l'autruche.

Alors... qu'en pensez vous ? Il vous semble avoir raison, notre ami russe ? J'ai pris contact avec lui et espère pouvoir discuter de manière approfondie du problème.



Dernière édition par JiPe38 le Ven 5 Oct 2018 - 18:53; édité 6 fois
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Très bonne analyse.
Mais que ce soit une histoire d'obsolescence programmée, je peine à y croire. Par contre, que le système soit "fatigué" au niveau des organes mécaniques et/ou hydraulique de commande, c'est aussi très probable. Ce qui pourrait compromettre la bonne variation de hase. Et un moteur qui reste calé avec un croisement dédié aux hauts-régimes devient évidement très creux en bas.
Les corrections électroniques parviennent peut-être à corriger les symptômes pendant un temps en "forçant" certaines actions mécaniques de commande mais dont les mécanismes fragilisés ne parviennent à étendre et maintenir leurs actions plus de quelques centaines, milliers de kilomètres.

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Pour compléter. Une video sur youtube. On peut activer le sous-titrage en anglais, ou encore en français (approximatif).

Une autre video de la récupération par un aimant de la limaille qui se trouve dans les poulies-vérins. On comprend que ça puisse déconner !

A savoir aussi, le démontage de ces poulies est une galère. Voici une video montrant comment un mécano américain a traité le problème.

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Je complète mon analyse après examen des schémas électriques de mon foz 2007.

Sur la version turbo, il y a deux électovannes de commande d'avcs (gauche et droite) et DEUX capteurs de position de l'arbre à cames (gauche et droite). Le calculateur peut donc gérer deux boucles d'asservissement de l'angle de décalage d'admission indépendantes.

Sur la version atmo, il y a deux électovannes de commande d'avcs (gauche et droite) et UN capteur de position de l'arbre à came (gauche ou droite ?). Le calculateur ne peut donc gérer qu'une boucle d'asservissement de l'angle de décalage d'admission, du coté où il y a le capteur. Cela signifie que de l'autre côté, on est en "boucle ouverte" : la seule option pour le calculateur est de commander les deux électrovannes avec les mêmes valeurs, en espérant que les caractéristiques mécaniques et hydrauliques de la boucle ouverte sont identiques à celle de la boucle fermée, de telle sorte que les deux angles de réglage soient égaux. Sur les moteurs qui ont peu tourné, ça doit marcher. Sur les moteurs qui ont bien tourné, par exemple 100 à 150 mkm, il y a toutes les chances pour que l'usure entraine des fuites, que cela s'encrasse, et ce serait un miracle que les caractéristiques des deux boucles restent voisines.

Conséquence de ce choix, probablement à l'économie, lorsque les moteurs vieillissent, du côté où on est en boucle ouverte, l'angle avcs dérive par rapport à l'autre côté, et ça crée des problèmes. Quelqu'un qui a examiné de près le moteur atmo peut confirmer qu'il y a un seul capteur de position d'arbre à cames d'admission ?

Pour info, le schéma électrique de mon foz EJ204 2007.



Et le schéma électrique d'un foz turbo de la même année.



Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
De plus en plus perplexe. En cherchant sur un site de pièces Subaru, pour mon foz 2007, je trouve ce qui suit pour LES capteurs de position d'arbre à came :



Donc il y aurait deux capteurs de position d'arbre à came. En agrandissant le schéma du moteur :



Alors qu'est-ce qui est juste : ce catalogue, ou mes schémas électriques ?

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
J'avance. Le remapeur russe m'a signalé que mon schéma n'est pas celui du foz à moteur EJ204, mais probablement celui d'un moteur 2,5l. Il me confirme que sur le EJ204 il y a bien deux capteurs, un sur chaque arbre, et donc deux boucles d'asservissement indépendantes. Donc mon diagnostic s'oriente vers un encrassement du circuit électrovanne-conduits-vérins d'AVCS. Nettoyage général des organes admission-échappement en perspective : papillon, vanne EGR, soupapes d'injection d'air secondaire, tout le circuit d'huile AVCS, plus contrôle et changement si nécessaire des électrovannes et capteurs concernés. Un bon relifting, quoi....

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Intéressant tout ça. Ça représente une belle grosse intervention tout de même, qui impose la dépose du moteur. Mais ce sera également de lui faire une bonne révision avec distribution et aussi l'occasion d'un nettoyage complet du compartiment moteur. En espérant qu'il soit pas nécessaire de remplacer les mécanismes de variation.

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Il se trouve que mon convertisseur de couple est à changer : le pontage ne s'effecue plus (défaut P0741). Vu qu'on peut démonter soit le moteur soit la boite pour l'avoir, c'est l'occasion.

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Pénible ce problème d'AVCS... Et vu que le EJ204 n'a pas été beaucoup produit c'est dur de trouver des infos ! Bravo pour ton analyse et tes recherches, j’espère que ça va payer ! Okay
J'ai également un SG FL de fin 2005 avec le EJ204 et pour l'instant il se porte comme un charme malgré ses 170 000km. Tu penses que le problème touche tous ces moteurs ou uniquement certains ?

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
D'après Sasha, le remappeur russe, l'arrivée du problème est inéluctable : il met ça sur le compte d'une politique d'obsolescence programmée. Je pense plutôt qu'il s'agit d'un problème d'encrassement d'organes de la boucle d'AVCS, et que donc c'est très variable suivant la politique de maintenance du véhicule, notamment la fréquence des vidanges et la qualité des flitres à huile. Je viens d'apprendre qu'il n'y a pas d'aimant récupérateur de limaille dans le carter de ce moteur. A mon avis, ça vaut le coup d'investir dans un bouchon de carter muni d'un aimant ! Le filetage, c'est bien M 14x1,5 ?

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Oui c'est plus certainement un problème de conception. D'ailleurs cette culasse 16v n'est pas vraiment une réussite. Entre l'impossibilité de la passer au GPL, le jeu aux soupapes compliqué à régler et ce problème d'AVCS... Alors certes les 35ch de plus se sentent mais je comprends pourquoi Sub a changé d'architecture depuis.

Sinon la mienne a toujours été entretenue correctement, vidangée selon les intervalles constructeur avec de l'huile 100% synthèse et des filtres de marque. On va dire que c'est ça. Mr. Green

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Clutch:

EJ204 engine is not too bad mechanically.
Those engines are got upto 400 kkm here in Russia.
There is an LPG version sold in Europe namely EJ20F.
Valves and valve sits are probably got another materials.

MY06-07 engines usually have a flat spot with 100-150 kkm on the clock.
The more full throttle low RPM events the sooner the problem comes.
More recent model have got a spot at low millage, the last EJ204 equipped Legacy10 had engine hesitation at 0 km on the clock.

Nevertheless new FB20\FB25 engine generation has much more problems. And here in Russia we are starting to install EJ series instead of faulty FB's.

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Ok !
Thank you for the informations Sasha... Okay

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Pour info, Sasha propose un remap pour 200€, avec en option un ecu d'occasion à 130€. Il limite l'angle de décalage d'avcs à 35 ou 40° au lieu de 50°, supprime les commandes de vanne EGR et d'injection d'air secondaire. La législation sur la pollution est plus souple en Russie... Il propose un remap évolutif, qu'on peut faire évoluer par la suite, par exemple pour changer de carburant, donc tourner avec plus ou moins de E85. Intéressant car les remapeurs que j'ai contactés en France répondent qu'on ne peut pas remaper cet ecu (Hitachi).

Répondre en citant
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 
Hello !

Je suis interessé par les conaissances de Sacha sur romraider. Comment le contacter ?

Саша, Can you PM me an email adress ? If you don't want it, I was about to post on romraider forums, I have a hex, and i need to get a def file ( Maybe pay if i can't figure out myself)

Au passage, super explication, c'est vraiment pas déconnant.


______________
Forester SF5 Turbo Prépa Piste 280cv E85
Legacy Spec.B ph.2 BM6
SVX
Forester SF5 STI Ph.2 --> Mis en pieces Sad
Message Instabilité de l'AVCS et perte de puissance. 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation